Les feuilles d’Olivier (archive du blog)

13 juin 2007

J’aime les sphinx

Classé dans : sphinx, semaine sainte — wolivié @ 19:18

En suis-je né ?

sphinx 1.jpg

En suis-je jaloux et triste et malade ?

sphinx 2.jpg

En suis-je amoureux et perdu ?

sphinx 31.jpg

en suis-je ?

sphinx 01.jpg

… Ah oui ça-y-est !
J’en étais à me demander si j’avais bien fait de poser un accent sur le u

9 janvier 2007

Caresses pour tous

Classé dans : semaine sainte — wolivié @ 10:30

Mes engins informatiques ne m’ont pas permis de vous embrasser pour la nouvelle année…Vous avez donc pu éviter une éventuelle gastro.
Et moi aussi.
Tout a donc bien commencé.

Bien qu’ayant perdu un peu de leur utilité première, à savoir que tout commence bien, je vous passe quand même mes vœux, pour que l’année ne finisse pas trop mal…
Voici, en vrac, mes meilleurs souhaits de tendresse,

25.jpg

de paresse,

31.jpg

Un peu de tout ce qui manque.

26.jpg

Une baisse du stress, surtout.

3 décembre 2006

Moi ça va, toi ça va ?

Classé dans : semaine sainte, science — wolivié @ 11:25

J’ai mis fin vite fait au jeu-concours du 19 novembre…
Au fond, je ne tenais pas à ce que quelqu’un trouve la solution.
Certaines choses sont trop précieuses pour jouer avec, et ceux qui ont fait mon histoire méritent mieux que d’être recherchés sur internet. D’autant que vous lancer une bio à la figure, comme celle du 26 novembre, ne vous racontait rien de ce que je voulais dire.
J’ai donc rien dit.

Pouf pouf…

Heu… Si ce n’est ça.

hp16.jpg

C’est important, ça.
Ça, c’est comme ça.

ca 2.jpg

Ou comme ça.

ca3.jpg

Mon pote Wiki, il dit toujours :
« Conceptuellement, le Ça représente la partie pulsionnelle de la psyché humaine, il ne connaît ni normes (interdits ou exigences), ni réalité (temps ou espace) et n’est régi que par le seul principe de plaisir, satisfaction immédiate et inconditionnelle de besoins biologiques. C’est donc le centre des pulsions, des envies qui constituent l’énergie psychique de l’individu. Le Ça est une instance entièrement inconsciente. C’est l’instance dominante chez un nourrisson qui ne fait pas la part entre réel et imaginaire et a un sentiment de toute-puissance.
Il se heurte le plus souvent, et le plus violemment, au Surmoi qui est le centre des normes imposées (par l’extérieur, la société, la déontologie…), des interdits. Le Surmoi interdit la satisfaction des pulsions du Ça et les refoule.
Cette lutte intérieure génère des conflits qui s’extériorisent par le Moi, le résultat devenu conscient et en contact avec l’extérieur.
Le Ça est donc la résultante, d’une part d’un capital inné et héréditaire, somme des caractères de l’espèce (sexualité, agressivité), et d’autre part de l’acquis de l’individu, résultat de son expérience et du refoulement des pulsions qui n’ont pu s’exprimer (et qui réapparaissent sous une autre forme). »

Ces trois dessins, traces de mes nuits que mon crayon notait chaque matin au réveil, sont donc bien du Ça.
Du pur truc-machin.

Je sais que de vous les lancer à la figure ne vous raconte rien de ce que je voudrais vous dire, à par ça.

Je le fais quand même, pour que nous n’en restions pas là

la 3.jpg

Ou là.
Là, c’est comme là.

la2.jpg

Ou même là.

la 2.jpg

Je réponds à mon pote Wiki
« Conceptuellement, le représente le n’importe où de la promenade humaine, il ne connaît ni commissariat (interdits ou exigences), ni autobus (temps ou espace) et n’est régi que par le seul principe de se poser quelque part, satisfaction immédiate et inconditionnelle de besoins biologiques. C’est donc le centre des nulle-part-où-aller qui constitue l’envie de se barrer de l’individu. Le est une instance entièrement pas-tout-près-d’ici. C’est l’instance dominante chez un nourrisson qui ne fait pas la part entre réel et imaginaire et a un sentiment de toute-puissance. »

Mais, direz-vous, le , c’est ?

Oh la la, conceptuellement, le est pas mal compliqué, je vous en causerai pas Ici.

26 novembre 2006

Zéro gagnant au concours

Classé dans : semaine sainte — wolivié @ 10:50

Pressurez sur la cliquette !

hp16.jpg

« Page précédentePage suivante »

Propulsé par WordPress