Les feuilles d’Olivier (archive du blog)

22 décembre 2007

Relais… from Nicolas to the avenir

Classé dans : semaine sainte — wolivié @ 19:10

Longtemps, je me suis demandé si j’allais vous caser cette peinture…
Non que l’envie m’en ai manqué, mais quoi dire avec ?

arlequin.jpg

J’ai en effet pris l’habitude, durant plus d’une année et demie, de vous coller de mes images et de les assaisonner de justifications passagères, pertinentes, cavalières ou déprimées…

… et puis voilà, je cale.

Tout ce que cet arlequin semble dire, il le tait.
Tout ce qu’il voudrait vous raconter, il le retient.

Élegant et fragile, à mes côtés, il va se retirer quelques temps.
Si ce n’est pas un calage, c’est au moins une esquive…

Baladez-vous dans ces pages en nous attendant. faites comme si je les datais d’aujourd’hui.

Vous avez 17 minutes pour voir et entendre, ci-dessous, quelquechose que lui et moi, nous aurions du vous chanter.
Mais ce n’est pas notre nature.
Dommage
C’est gros, donc vrai, vulgaire et magique.
Tout ce que nous aimons et que nous ne savons pas faire.

ipad-philippe-starck-ipadd.jpg

2 commentaires »

  1. You are chié, with my name in your title it seems me like i am responsible of your calage sending you design civilisation toothbrush speech. Anyway, too much dommage. Maybe new ideas come next year : which is soon indeed…

    Commentaire par nicolas — 23 décembre 2007 @ 22:32

  2. I just rectfied my calage witch is now an esquivation.
    Sorry, the title was written before i felt the lassitude…
    You are more responsable of the hundred beautiful pages before than this one.
    Kisses

    Commentaire par wolivié — 24 décembre 2007 @ 8:41

Flux RSS des commentaires de cet article.

Propulsé par WordPress