Les feuilles d’Olivier (archive du blog)

1 août 2006

Singulier

Classé dans : silences — wolivié @ 9:15

1er août.
1er jour du mois du vide.
Du grand mois du grand vide.

Je farfouille dans mes dossiers.
Je retrouve une chanson, mise en musique par Lucie,
qui s’est échappée du deuxième album.
Et puis deux dessins.
Je vous colle le tout, histoire de dire que je suis en vacance.

En principe, au pluriel … me signale d’ailleurs le correcteur Word.

45.jpg

On m’avait dit “c’est pas d’ton âge”
“On vient t’chercher” “bouge pas’ “attends”
J’ai déposé tous mes bagages
Quand c’est trop lourd on perd du temps

On m’avait dit “c’est une promenade”
“Tu vas voir c’est tout blanc tout lisse”
J’ai les pansements j’ai la pommade
Mais j’suis pas sûr que ça guérisse

J’ai fait beaucoup d’chemin
Pour pas grand chose
Je vais repartir pour presque rien
L’important c’est pas seulement que j’ose
C’est que ça me fasse du bien
J’ai jamais eu vraiment ma dose
Et je vois pas ce qui m’retient

On m’avait dit ‘faut te calmer”
On va te filer un prétexte
T’auras la musique et le texte
Il te restera qu’à chanter

Quand on m’a dit “c’est pas si mal”
“Surtout quand on voit d’où tu sors”
J’ai dit “c’est dur mais c’est normal”
“Ca m’a redonné du ressort!”

J’ai fait beaucoup d’chemin
Pour pas grand chose
Je vais repartir pour presque rien
L’important c’est pas seulement que j’ose
C’est que ça me fasse du bien
J’ai jamais eu vraiment ma dose
Et je vois pas ce qui m’retient

Alors j’ai décidé d’y aller
D’oublier qu’c'était fatiguant
D’serrer les dents pour pas crier
Comme si ça m’allait comme un gant

98.jpg

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Propulsé par WordPress