Les feuilles d’Olivier (archive du blog)

20 juin 2006

Bon d’achats

Classé dans : peinture, nostalgies, intimité — wolivié @ 10:24

« Je peins peu. Je n’expose guère et le rouge ne me sied point.
Si je peins peu, c’est que j’écris beaucoup.
Si je n’expose guère, c’est que je n’en fais pas commerce.
Et si le rouge ne me sied point, c’est que, jeune et enthousiaste, je piquais
beaucoup trop de fards, en particulier quand je me mélangeais les pinceaux…
Alors, lorsqu’un groupe de jeunes enthousiastes est venu me demander de peindre et d’exposer sur le thème du Rouge, je me suis dit : pourquoi pas tenter, une fois n’est plus coutume, de me mélanger les pinceaux ?

C’est mon petit topo d’intro du catalogue de l’expo « Rouge » à Langres et au Château de Barbirey en juillet.

Je n’ai pas toujours peu peint.

Mais, comme je l’explique dans « Palimpseste », peu de toiles survivaient.
Je peignais successivement jusqu’à 8 tableaux sur le même support, non que je sois totalement insatisfait des couches précédentes, mais, le trajet comptant déjà, pour moi, plus que les traces, il m’importait peu de me collectionner.
Voici pourtant quelques peintures qui se sont échappées de ce recyclage permanent
Elles ne sont pas nécessairement meilleures que celles qu’elles recouvrent, mais le propriétaire de la jolie maison du XXème arrondissement de Paris que j’habitais, passait parfois, inquiet de mes retards de paiement de loyer.
Fort avisé, il interrompait le parcours de mes « peintures omnibus » en me demandant le prix de celles qui lui plaisaient et en sortant son chéquier dans la foulée.
Étant donné mes dettes à son égard, cela avait l’air d’un troc, mais, dans notre esprit, il s’agissait d’un achat ordinaire, même si les sous lui reviendraient bientôt…

Voici la maison, à la dernière page du livre de Lionel Longueville ” … Si le quartier de la réunion m’était conté”.

or.jpg

Voici quelques années de loyers.

bbbb2.jpg

b1.jpg

bb3.jpg

La maison n’a pas bougé… Et grâce à elle, ces peintures non plus.
Pas plus que celle-ci, qu’il m’acheta quelques années après notre départ…
Je n’ai qu’une photo en noir et blanc…

b2.jpg

… Mais je garde les couleurs de la rue des orteaux dans ma tête…

or2.jpg

2 commentaires »

  1. En parlant de nostalgie… j’aimerais bien savoir ce qu’elle est devenue l’histoire de “Tom Puck et son chien”… ce petit garçon qui préférait faire l’école buissonnière avec son chien…
    On l’avait écrite tous ensembles à l’école primaire, je m’en souviens comme si c’était hier… on s’était tous posés dans l’entrée de la maternelle du Pailly et on avait réfléchi à l’histoire… c’était bien!

    Commentaire par Mélanie — 14 novembre 2006 @ 18:08

  2. Boujour
    Sur le page http://olivier.taffin.net/blog//category/intimite/page/2/ j’ai vu une page de BD situé dans la rue vitruve et orateux.
    Pourrai-je avoir le nom de la BD car je suis a l’ecole d’architecture de lille et non étudions cette îlot.
    Si vous avez d’autres documents sur cette îlot ou ce quartier, pouvez-vous me les transmettre par e-mail.
    Merci
    delphine Peigne

    Commentaire par Peigne delphine — 28 février 2007 @ 7:34

Flux RSS des commentaires de cet article.

Propulsé par WordPress