Les feuilles d’Olivier (archive du blog)

18 mai 2006

Poubelle 4

Classé dans : neuronale — wolivié @ 22:10

Vous avez, donc, raté “Poubelle 2″ et surtout “Poubelle 1″.
Je les ai jetés à la poubelle, car, en raison du sens de lecture d’un Blog, descendant, vous les auriez lus après celui-ci, ce qui leur aurait (ô combien)
ôté leur novatrice antériorité.

J’ai réservé “Poubelle 3″. Je l’écrirai plus tard afin de déjouer le piège en vous conduisant à le lire avant ( ce que vous venez probablement de faire).

J’aime les livres.

Tandis que le visuel rassemble, l’écrit isole.
Tandis que le visuel racole, l’écrit ressemble…

C’est celui qui le lit qui y est !

Le livre est ainsi l’objet de tous les délits.
Le délit de solitude semble le plus fréquent.
 33.jpg
Mais, comme l’entre-les-lignes est une zone de liberté non surveillée, y prospèrent, aussi, des péchés moins véniels, des délits d’intimité et de secret qui viennent aggraver la faute quand l’abus de solitude devient chronique, impunément.
Parmi ces délits…
Le rapt : Chaque lecteur y grappille des images au lieu de s’en trouver gaver.
L’égoïsme : Il se les garde au lieu de les afficher.
L’avidité : tandis que la pupille du voyeur s’écarte sous une paupière douce comme une couette, pour mieux s’y assoupir, celle du lecteur se taille en pointe, en vrille, pour s’enfiler plus vite et plus profond le long des lignes.

Plus vite ou plus doucement. C’est selon. Même le temps d’un livre appartient au lecteur, du moment où il le tripote, le hume sûrement, avant de l’écarter, jusqu’au moment où, repu, il mate déjà sa prochaine victime.
Une sorte de viol à répétition s’accomplit, quand un doigt fébrile glisse pour effeuiller, un par un, les dessous des pages suivantes.
Il s’insinue, avide jusqu’aux replis des reliures vierges.

Bravo.
32.jpg
Bon. Mais le blog ?
Un blog n’a pas d’odeur. Et en plus, un sens de lecture qui place la page d’avant après !
Le visuel au service de la destruction de la chronologie !
Le début de l’histoire longtemps avant la fin !

Pour le visuel : No problémo
31.jpg
L’envers passe.

Mais pour la lecture, c’est un peu con en arrière…

erèirra ne noc uep nu tse’c ,erutcel al ruoP.

Oui, l’écrit isole.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Propulsé par WordPress