Les feuilles d’Olivier

13 juillet 2007

fermons les persiennes.

Classé dans : peinture, intimité — wolivié @ 23:46

la soirée a été longue.

tango.jpg

Une grande solitude habite ce personnage, non ?
Un grand secret en tous cas.
Heureusement il est fatigué. Le sommeil pourra-t-il le réparer un ‘ti peu ?

(Peint et vendu en 1990, je ne peux plus l’offrir à mes enfants)

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

*
Pour prouver que vous n'êtes pas un bot, recopiez le code ci-dessous
Anti-Spam Image

Propulsé par WordPress