Les feuilles d’Olivier

26 juillet 2006

Suis-je bête !

Classé dans : neuronale — wolivié @ 9:26

Voici quatre mois que j’écris et que je dessine ma vie…
Et je vous ai même pas filé mon alphabet !
Comme vous avez dû avoir du mal à me suivre !

Sauf si vous n’avez encore rien vu ni lu et que vous commencez ici.
Si c’est le cas…

1.jpg

Voilà.
Maintenant allez-y.

Copie de 1.jpg

24 juillet 2006

Fond de frigo

Classé dans : peinture — wolivié @ 8:20

L’art n’a guère besoin de chair, les épluchures suffisent.

J’ai parlé d’épluchures. J’aurais pu parler de trognons.
En tout cas, de ragotons.

Posez, dans ma cuisine un St Pierre, une lame à lever les filets, un pot de crème fermière, quelques brins d’aneth, un verre de Chablis…

Je suis déjà à table, j’ai déjà fini.
C’est radical, je m’ennuie. Je crois même que je n’ai pas faim.

Ouvrez-moi votre placard, votre frigo et mon appétit grandit.
À la condition qu’ils soient presque vides, bien sûr.
Je parcours d’un œil avide les étagères où gisent quelques restes négligés.
Le bonheur de l‘affamé s’empare de moi.
Et peu importe qu’il y manque des légumes !
Les orties, devant la maison, feront l’affaire…

Mon génie ne se révèlera que devant l’absence.
Mes pièces montées nécessitent la pénurie

Ainsi, mon musée imaginaire s’est constitué à partir d’œuvres qui avaient le mérite d’une discrétion à la fois laborieuse, sincère et, comme s’ils portaient cette dose de manque qui m’est indispensable, je n’ai constitué mes premiers bafouillages d’image qu’à partir d’un court-bouillon de petits-maîtres.

Beaucoup d’arômes légers infusaient sans qu’aucun n’entête.
En lieu et place d’un fond corsé qui allierait des produits au moins Fauchon, tels Rembrandt ou Picasso, je mijotais, sur mon gaz, une décoction discount de Puvis de Chavannes, d’expressionnistes allemands, Macke, Schimdt-Rottluff, Marc, Kirchner, un minestrone flottard de Nabis et de gentils post-cubistes, Villon, De la Fresnaye, relevé d’un doigt de Vallotton… Du nectar de pas grand-chose.
Le trajet vaut mieux que les traces.
Il me fallait traverser l’histoire de l’art sans passer par les têtes de gondoles. Une fin de marché rien qu’avec des promos.

Le propre des novateurs est de prendre toute la place.
Ils n’ont pourtant que le mérite d’être les premiers.
Dans la file d’attente à la caisse, je n’ai même pas tenté de resquiller.

En promo aujourd’hui, 2 produits de marque repères…

Puvis de Chavannes

puvis.jpg

De la Fresnaye

la-fresnaye.jpg

Tranquilles, non ?

17 juillet 2006

Anna hors contexte

Classé dans : nostalgies — wolivié @ 8:32

J’engageais mon caddie à la caisse.

En province tout le monde s’est, un jour ou l’autre, croisé, parlé,
au moins aperçu et, bien sûr, nombreux sont les sourires et les politesses d’usage.

Tiens, mon garagiste… Tiens, la nièce de Paul… Peu de visages inconnus.

Mais !? Qui c’est ?

Dans la queue, une jeune femme me sourit que je connais bien… Mais qui c’est ?

Ce visage est si familier.
S’est-elle coupé ou frisé les cheveux ? Teinte ?
Ce visage est si familier.
Je fais défiler dans ma tête toutes les barmaids, les vendeuses, les secrétaires de mairie de Langres, les mamans d’élèves de mes cours du mercredi.
Elle me sourit encore. Elle me connaît trop bien.

Moi aussi, mais qui ?
Ce visage est si familier.
Je l’habille de blouse blanche, comme on fait dans ces cas-là,
pour reconstituer une pharmacienne, une infirmière. Une radiologue
Je lui essaie même un uniforme d’hôtesse…

De quoi que je l’habille, elle ne se ressemble pas.
Et pour cause !!
Bien sûr que je la connais par cœur !

J’ai chargé les courses dans l’auto.

Il y a cinq ans, elle était modèle à mon cours de nu du vendredi soir.
Je l’ai dessinée nue pendant deux ans, deux heures par semaine…

Ce visage est si familier.

poire 11.jpgpoire 2.jpgpoire 3 copie1.jpgpoire 4.jpg

Il suffisait de lui mettre l’uniforme qu’elle portait chaque soir.

10 juillet 2006

Relais, le 10, 18 heures 15…

Classé dans : semaine sainte — wolivié @ 18:15

… Avec Mermet, on était bien.

124.jpg

Sans Mermet, à la rentrée, on sera bien…

125.jpg
… La liberté, ça rentre aussi dans les casques !

Un petit tour chez Nicolas ?

Page suivante »

Propulsé par WordPress